Tourisme

Les premiers habitants de GUEGON furent des Celtes colonisés par des Romains, il y a près de 2000 ans. Ils vécurent sur la « Lande de Kerlain », un petit plateau, le plus haut point de la commune. Les Romains y firent un camp et de grandes tranchées que l’on retrouve encore aujourd’hui.
GUEGON fut évangélisé vers 900 par le père Wescon de Landevennec. Les Guégonnais le béatifièrent et la commune prit alors le nom de « Sanctus Wescones ».

Le missionnaire fit avec l’aide des Guégonnais, une église en forme de ruche faite de bois et de roseaux. La commune perdit ensuite le nom de « Sanctus Wescones » et devint « GUESCON » vers l’an 1200.
C’est à partir de cette date que les premiers nobles de GUEGON firent leur apparition. C’est ainsi que EON et COET-PIE construisirent un château dans le bois de COET-PIE (aujourd’hui COET-BY).

Il en fut de même pour EON du VAL au HOULLE. Les COET-PIE disparurent vers 1752 pour laisser leur place aux du VAL, aux TALHOUET, aux HUCHET de CINTRE et aux TREGOUET-BLANCHE.
Il en fut de même pour la famille du VAL au HOULLE qui laissa son château aux de COETDOR, aux HUCHET de REDILLAC, aux SIMON, aux BARBELAT, aux LE GUEVEL et aux LE FEUVRE.


C’est en 1856 que l’industrie fit son apparition au lieu-dit « Caradec ». En effet, l’ingénieur Charles-Joseph BRONNE monta une petite papeterie en bordure du déversoir de l’Oust. Il se servait de genets pour faire sa pâte à papier. Ce ne fut pas un succès. En 1860, François CABASSON modifia l’outillage et fabriqua du papier d’emballage avec de la paille de seigle. Mais c’est en 1887 que la papeterie prit de l’extension avec Paul DRONIOU. En 1920, l’affaire passa à la Sté LE JEUNE et Cie qui produisait du papier ondulé et des boîtes de carton. En 1935, les « Papeteries Léon Clergeau » prirent le relais. Aujourd’hui, l’activité continue sur le site avec la société EUROPAC.

GUEGON, d’où vient ce nom ?

On trouve une explication dans un ouvrage que l’abbé Nizan a consacré à la commune de Guégon et à ses paroisses : on écrivait « Guescon » en 1253, « Wecon » en 913 dans le cartulaire de Landevennec, près de Brest où un nouveau monastère a été élevé près de l’ancien en ruines. Wecon était sans doute un des religieux de Landevennec qui vint prêcher jusqu’ici et donna son nom à la paroisse .

Les 3 clochers représentent les 3 paroisses : Guégon, Trégranteur et Coët-Bugat. Les vagues bleues symbolisent les 2 cours d’eau qui traversent la commune, à savoir le Sedon et l’Oust. L’hermine signifiant l’appartenance à la région Bretagne n’a pas été oubliée. Enfin, les 3 épis de blé renvoient au caractère agricole et rural de la région.

Point de départ idéal pour visiter le riche patrimoine régional, la commune de Guégon vous permet d’atteindre, en moins de 3/4 d’heure, le Golfe du Morbihan et ses plages. Sa qualité de vie et son dynamisme économique font d’elle un territoire attrayant du centre Bretagne avec ses zones d’activités industrielles et artisanales de chaque côté de la RN 24.
Située en bordure de l’Oust, la commune de Guégon vous accueille dans un cadre verdoyant et reposant, tout en vous offrant la possibilité de vous livrer à la pratique de sports et de diverses activités.