Eglise de Guégon
Chateau de Trégranteur
Eglise de Trégranteur
Lanterne des Morts
Eglise de Coët-Bugat
Tympan de l'église de Coët-Bugat
Chapelle de St Meen du Borne
Manoir de la Ville es Vent
Chapelle de St Antoine
Fontenio
Lavoir St Cado

Lieu de culture et de richesse :

Eglise de Guégon
Bâtie au XIIe et XIIIe s. dans un style roman, elle est dédiée aux apôtres Pierre et Paul. Monument classé.
Rare : lanterne des morts (il en existe seulement une vingtaine en France).

Eglise de Trégranteur
Construite au XVIe s., entre style gothique et renaissance.
Colonne de Justice : Monument classé.

Château de Trégranteur
Construit en 1750 en granit du pays.
Grille de fer forgé réalisée par Eustache Roussin, maître forgeron de Versailles. Monument classé.

Eglise de Coët-Bugat
de style ogival du XIIIe s., Napoléon III offrit une copie du tableau de « l’Apparition de la Vierge ». Monument classé.
A voir : Le tympan devant l'église.

Lire la suite...

Les premiers habitants de GUEGON furent des Celtes colonisés par des Romains, il y a près de 2000 ans. Ils vécurent sur la « Lande de Kerlain », un petit plateau, le plus haut point de la commune. Les Romains y firent un camp et de grandes tranchées que l’on retrouve encore aujourd’hui.
GUEGON fut évangélisé vers 900 par le père Wescon de Landevennec. Les Guégonnais le béatifièrent et la commune prit alors le nom de « Sanctus Wescones ».

Le missionnaire fit avec l’aide des Guégonnais, une église en forme de ruche faite de bois et de roseaux. La commune perdit ensuite le nom de « Sanctus Wescones » et devint « GUESCON » vers l’an 1200.
C’est à partir de cette date que les premiers nobles de GUEGON firent leur apparition. C’est ainsi que EON et COET-PIE construisirent un château dans le bois de COET-PIE (aujourd’hui COET-BY).

Il en fut de même pour EON du VAL au HOULLE. Les COET-PIE disparurent vers 1752 pour laisser leur place aux du VAL, aux TALHOUET, aux HUCHET de CINTRE et aux TREGOUET-BLANCHE.
Il en fut de même pour la famille du VAL au HOULLE qui laissa son château aux de COETDOR, aux HUCHET de REDILLAC, aux SIMON, aux BARBELAT, aux LE GUEVEL et aux LE FEUVRE.

Lire la suite...

croix et calvaires de Bretagne

La Bretagne pays des croix, vous ne les rencontrerez nulle part ailleurs en si grand nombre et de types aussi variés.

Le projet de recensement des croix et calvaires de Bretagne est, dans la continuité du remarquable ouvrage Atlas des croix et calvaires du finistère d'Yves-Pascal Castel, de participer à l'inventaire de ces monuments sur les autres départements Bretons, de les faire découvrir, et d'encourager l'implication d'un large public à la sauvegarde de ce précieux patrimoine.

Lire la suite...